Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 juillet 2005

Revue de Presse & Gastronomie

Vous trouverez ci-après plusieurs articles de presse consacrés à Jacques Deslandes pour son art culinaire très officiellement récompensé au Canada dans son Restaurant L'Amour de La Table


L'Amour de la Table, une intime rencontre avec la Gastronomie
Journal Voir Saguenay-Alma (QC), 16 Décembre 2004

Une très importante rénovation dans une maison patrimoniale à Cap Rouge
Société Historique de Cap Rouge (QC), Août 2003


Une Cuisine française en constante recherche de nouveauté
Journal Économique (QC), 19 Juin 2003
 medium_Le_journal_Economique_2003_p1_p2.2.JPG

 

 



 

Propulsés dans les nuages : L'Amour de la Table jugé comme l'un des 28 meilleurs restos au Canada
Le Soleil, 7 Décembre 2002

medium_propulses_dans_les_nuages.6.jpg

Les meilleurs nouveaux Restaurants Canadiens, En Route, Novembre 2002

La Gastronomie en toute simplicité
Vie de Cartier (QC), septembre 2001

medium_viedequartier_p2.JPG

 

 

 

 Le plaisir des traditions culinaires
Le Soleil (QC), 22 septembre 2001

 

medium__p1.jpg

 




 

medium_le_soleil_2001p1_p2.jpg

15:25 Publié dans Press book Gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : gastronomie, cuisine, chef, presse, canada, québec, restaurant | |  Facebook | |  Imprimer

lundi, 25 juillet 2005

Les souvenirs de la pauvre Terre

de Nasrine Daftartchi
(jeune étudiante iranienne de 22 ans qui m'a adressé ce beau poème via internet)


Face à tous les cataclysmes qui n'arrêtent plus de frapper avec une violence inouïe aux 4 coins de la planète, ce poème prend vraiment une résonnance de plus en plus particulière.

medium_Kayopo.jpg


Je m'appelle Terre

Je suis née hier
Ou peut-être avant hier
Mais bon cela ne change rien
De ce que j’ai perdu de bien

J'ai une douleur dans mon cœur
J'ai même perdu ma sœur
Elle s'appelait l’air pur
Elle avait un chagrin dur

Elle s'envolait partout
Et me partageait tout
Tu sais ce que c’est le pire ?
C’est que ces chagrins n'empirent

Quel est donc le pourquoi?
Je t'avais tout donné de moi
Pour toi la beauté admirée
Mais bon je me suis trompée !!!

J'ai abrité l'homme
J’étais son royaume
Je l'ai porté et embrassé
J'ai ouvert mes bras pour le caresser
 
Non seulement j’ai tout perdu
Mais désormais je suis foutue
Gare à toi l'homme rebelle
Gare à toi l'homme rebelle

J'ai un chagrin dur
Je vais me tuer j'en suis sûre
Et pour me débarrasser de lui
Je m'enfuie mais m'ennuie ...

Je regrette le passé
Des jolis jours effacés
Gare à toi l'homme rebelle
Gare à toi l'homme rebelle
 
Je me suis sacrifiée pour toi
Je t'avais choisi comme Roi
Et toi en récompense
Tu as voulu mon absence

Gare à toi l’homme rebelle

Alors, je te donnerai la leçon
Qu'il fallait respecter mes dons
Voilà c'est bien décidé
Cherche-toi une idée

Pour le reste de ta vie
Il faudra te trouver un abri
Gare à toi l’homme rebelle
Gare à toi l’homme rebelle


Et pour continuer à découvrir l'univers de Nasrine, voici son blog ainsi que celui de ses amis de l'université de Tabriz http://www.azadunifr.blogspot.com/, tous passionnés par la langue française et ses auteurs.

19:51 Publié dans Poètes du cyber espace | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poésie, poème, terre, écologie, regret | |  Facebook | |  Imprimer